Les bienfaits du bain de forêt (1/3)

Les bains de forêt ont de multiples effets sur divers plans de notre santé et de notre bien-être.

Ils agissent sur notre santé physique, sur notre santé mentale et sur notre rapport au monde. Pour plus de clarté, je vais couvrir chacun de ces aspects dans trois articles distincts.

La santé physique

  • Réduction du stress

Le stress est un facteur important dans les maladies. Notamment, il peut conduire à des comportements addictifs qui peuvent détériorer la santé et il affaiblit le système immunitaire qui nous protège des agressions extérieures.

 

Comment le stress peut-être aussi impactant sur notre corps ?

Lorsque nous subissons un stress, les réactions primaires que l’on observe chez l’être humain comme chez les animaux sont : combattre / fuir / se figer. Cette réaction est liée à l’activité de notre système nerveux sympathique qui prépare notre système musculaire à agir. Pour cela, des hormones comme le cortisol ou l’adrénaline, sont libérées dans le corps. Lorsque nous fuyons ou combattons, le corps épuise ces hormones du stress. Lorsque ces hormones ne sont pas utilisées, elles commencent à avoir une certaine toxicité.

Dans nos sociétés, nous sommes soumis à quantités d’informations stressantes qui ne nous amènent pas à dépenser les hormones de stress relâchées dans notre corps. L’autre pendant de ce stress permanent est la difficulté pour le système nerveux parasympathique à se mettre en route. Ce système gère la mémoire, les apprentissages, la digestion, le repos et la réparation des tissus musculaires.
Le stress chronique est lié à des maux tels que l’anxiété, la dépression, une mauvaise digestion, des maux de tête, l’insomnie, les problèmes cardiaques, la prise de poids et la perte de mémoire et d’attention.

 

Qu’apporte le bain de forêt à ce propos ?

D’après cet article scientifique (1), le bain de forêt permet de réduire la concentration de cortisol (mesurée dans la salive dans cette étude), la fréquence cardiaque et la pression sanguine de manière significative en comparaison avec les sujets ayant passé du temps en ville. Ces résultats concernent autant les quinze minutes passées assis à regarder la forêt que les quinze minutes de marche en forêt.


Le Dr Qing Li a aussi montré que les hormones de stress comme le cortisol et l’adrénaline baissent de moitié après une seule journée passée en forêt. (2)
Les bains de forêt permettent donc au système nerveux parasympathique de se mettre en activité et de réduire efficacement le stress des participants.

  • Phytoncides et cellules NK (natural killers)

Qu’est-ce que sont les phytoncides ? Ce sont des composés volatiles produits par les arbres pour se défendre des agressions extérieures (insectes, bactéries, champignons…). Ils libèrent ces substances pour se protéger, un peu comme nous nous aspergeons de produits anti moustiques pour éviter de se faire piquer !
Il a été montré que l’exposition prolongée aux phytoncides multiplie le nombre et l’activité de certains globules blancs, les lymphocytes NK pour Natural Killers ou tueurs naturels. Ces globules blancs identifient les cellules cancéreuses ou infectées par un virus et les éliminent.
Le Dr Qing Li a mené différentes études pour établir ces conclusions, les résultats se trouvent dans cette étude (2).

A retenir de ces études :

– après une promenade de 2h en forêt, augmentation de 26,5% de l’activité des lymphocytes NK
– après une promenade de 2h en forêt le jour suivant, augmentation de 52,6% de l’activité des lymphocytes NK
– après 30 jours sans autre promenade en forêt, le niveau d’activité reste supérieur à celui qui avait été enregistré avant la 1ère promenade
– aucun changement dans l’activité des lymphocytes NK n’est noté après une promenade en milieu urbain

 

 
Le Dr Qing Li recommande donc d’effectuer au moins deux ou trois fois par mois un bain de forêt de deux heures.

A noter que les phytoncides ne sont pas présents de manière égale dans toutes les forêts à tout moment. Les arbres à feuilles persistantes libèrent plus de phytoncides et la concentration de phytoncides dans l’air est plus élevée aux alentours de 30°C.

Ouverture

J’ai retenu ces deux éléments, la réduction du stress et l’augmentation de l’activité des lymphocytes NK, pour deux raisons.

  1. Ils sont bien documentés scientifiquement depuis de nombreuses années,
  2. Ces bénéfices arrivent dès le premier bain de forêt.

Ils existent d’autres bénéfices physiques documentés scientifiquement (la liste ci-après) mais à mes yeux, il est important de rappeler que le bain de forêt, malgré son autre nom “sylvothérapie”, n’est pas un traitement médical garantissant des résultats dans quelque domaine que ce soit. En revanche, je crois que c’est une pratique essentielle pour améliorer son immunité générale, prévenir un certain nombre de maladies non transmissibles et généralement liées au stress chronique et soutenir toute autre thérapie suivie par un médecin.

Voici donc une liste non exhaustive des autres bienfaits du bain de forêt :
– régularisation du taux de sucre dans le sang pour les personnes touchées par le diabète de type 2 (3)
– réduction de la morbidité cardiovasculaire
– baisse de la tension artérielle
– baisse du rythme cardiaque
– pression artérielle réduite
– amélioration du rétablissement
– amélioration du sommeil
– amélioration de la digestion
– réduction des inflammations
– plus d’énergie

 

 

(1) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2793346/#:~:text=The%20results%20of%20studies%20performed,activity%20compared%20with%20city%20settings.
(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2793341/#:~:text=This%20review%20focuses%20on%20the,trips%20on%20human%20immune%20function.&text=These%20findings%20indicate%20that%20forest,%2C%20and%20granzymes%20A%2FB.
(3) https://www.researchgate.net/publication/51324277_Shinrin-Yoku_forest-air_bathing_and_walking_effectively_decreases_blood_glucose_levels_in_diabetic_patients

Les bienfaits du bain de forêt (1/3)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *