Les bienfaits du bain de forêt (3/3)

Les bains de forêt ont de multiples effets sur divers plans de notre santé et de notre bien-être.

Ils agissent sur notre santé physique, sur notre santé mentale et sur notre rapport au monde. Pour plus de clarté, je vais couvrir chacun de ces aspects dans trois articles distincts.

Notre rapport au monde

  • La voie de la réconciliation avec l’humanité

L’homme fait partie de la nature. On peut alors penser qu’il ne peut y avoir de réelle connexion à la nature sans connexions humaines… Le bain de forêt permet aussi de réparer les relations, en particulier à travers la pratique du Cercle. Le Cercle est une méthodologie pour apprendre aux gens à s’écouter sans jugement ni compétition. L’idée est de simplement écouter l’autre sans répondre. Cela crée l’espace pour exprimer ce que l’on souhaite et découvrir le pouvoir qui réside dans le fait d’être témoin de la parole de l’autre. En effet, si nous ne pouvons pas répondre à ce qui est dit, on découvre la pratique du non-jugement et celle de l’empathie.
La pratique du Cercle peut même amener à entendre “la voix du cercle” qui s’exprime à travers les diverses émotions humaines. Ce sont nos histoires qui nous rapprochent quand on prend le temps de s’écouter sans filtre politique, religieux ou culturel.
D’abord, écouter. Ensuite, entamer le dialogue…

  • La voie de la réconciliation avec la nature au-delà de l’humanité

En 1968, Baba Dioum, un ingénieur forestier sénégalais, a écrit : “In the end, we will conserve only what we love; we will love only what we understand and we will understand only what we are taught.” c’est-à-dire, à la fin, nous ne conserverons que ce que nous aimons; nous n’aimerons que ce que nous comprenons et nous ne comprendrons que ce qui nous a été enseigné.
Les plus sensibles pourront sentir un lien avec la nature et ses êtres multiples simplement en lisant des livres ou en regardant des émissions. Mais pour la plupart, cela reste surtout très intellectuel. Cela peut même créer des biais où nous ferions n’importe quoi pour sauver un animal emblématique tout en continuant de regarder la forêt brûler, tout en ne levant pas un doigt pour les espèces menacées à notre porte.
Il nous manque l’exploration par les sens et les émotions liées.
Qu’est-ce que la connaissance sans l’expérience ?


Une magnifique illustration de ceci est le documentaire My octopus teacher (Mon professeur poulpe). Un homme plonge chaque jour dans une forêt sous-marine de kelp, une algue. Il y rencontre un poulpe qu’il va suivre chaque jour, fasciné par son intelligence. La relation qu’il noue avec cet animal guérit son rapport au monde, à son art et l’amène à réaliser ce documentaire et à protéger ces forêts sous-marines. Ce documentaire est porteur de fortes émotions et s’il nous invite à considérer l’extraordinaire intelligence des poulpes, la visée est plus large.

Retourner dans un même endroit naturel et sauvage, jour après jour, et on commence à connaître intimement l’endroit et ses habitants, on peut alors faire des découvertes extraordinaires, dignes d’être dans des articles scientifiques. On se prend à tomber amoureux à cet endroit et on découvre notre rôle dans cette nature dont nous faisons partie intégrante.
C’est la toile inter espèces qui se livre peu à peu sous nos yeux quand nous faisons des bains de forêt. Tant de choses sont à portée de nos sens, elles ne demandent qu’à être reconnues. Et quand cette conscience fait son chemin dans nos esprits, nous n’avons plus d’autre choix que de prendre soin de notre environnement qui devient concrètement la Terre mère.
Cette réalisation vient souvent avec de la tristesse et de la colère pour les destructions que notre planète expérimente mais elle vient également avec les sentiments suivants : se sentir plus connecté, plus vivant, plus reconnaissant…

Ouverture

Les bains de forêt proposent une ouverture de l’esprit et du cœur aux participants, pour leurs confrères humains comme pour les autres êtres de la nature. La nature nous enseigne l’humilité, nous n’avons pas toutes les réponses, mais ensemble, nous pouvons œuvrer pour les trouver.

Alors tous les éléments sont présents pour entamer le dialogue. Comme l’a écrit Paulo Freire dans Pédagogie des opprimés : “Dialogue cannot exist, however, in the absence of a profound love for the world and for the people.” Ce qui signifie : “ Cependant, le dialogue ne peut exister en l’absence d’un amour profond pour le monde et pour le peuple.

Les bienfaits du bain de forêt (3/3)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *