As-tu besoin d'un guide pour faire un bain de forêt ?

Mon activité consiste à guider des bains de forêt en individuel ou en groupes. Des ouvrages ont fleuri sur le sujet du bain de forêt et permettent d’expérimenter cette pratique par ses propres moyens. On me pose donc régulièrement cette question : “pourquoi se faire guider pour quelque chose d’aussi simple ? »

 

Plusieurs raisons à cela même si aucune d’entre elles n’empêchera quiconque le souhaite de pratiquer par lui-même ou elle-même !

1. La sécurité

Tout le monde ne se sent pas forcément rassuré à l’idée de parcourir la nature seul.e. Même sans nourrir de paranoïa extrême, il peut toujours arriver un bête accident qui nécessite une aide extérieure, comme se tordre la cheville au milieu d’un bois sans réseau. 

 

Pour valider ma formation de guide, j’ai obtenu une certification pour appliquer les premiers secours en nature. De plus, je me renseigne sur les points de vigilance à avoir dans le milieu où je mène mes participants et j’emporte toujours une trousse de secours.

2. Le cadre

Tu as lu un livre sur le bain de forêt et tu es motivé.e pour essayer. Tu vas dans les bois, prêt.e à essayer quelques exercices. Mais finalement, il est possible que :

* tu te retrouves plus en train de faire une randonnée avec quelques arrêts pour tenter telle ou telle pratique cinq minutes,

* tu te préoccupes du nom de telle plante et tu te connectes à internet pour vérifier 

* tu rebrousses chemin après une grosse heure dans les bois.

 

Le bain de forêt fournit un cadre où tu pourras plus facilement lâcher ton portable et t’immerger deux à trois heures d’affilée dans la forêt. 

Par ailleurs, le rôle du guide est “d’ouvrir les portes” à cette reconnexion avec la forêt. Par sa manière d’interagir avec ce qui l’entoure, le guide incarne les notions qu’il souhaite transmettre à ses participants : présence à soi, écoute de ses sens, lenteur… Il est évident qu’un guide surexcité n’aura pas la même influence sur son groupe qu’un guide posé et à l’écoute de ce qui l’entoure.

3. Le lâcher-prise

Il est possible que tu sois vraiment prêt.e pour l’expérience, sans nécessité d’avoir un cadre extérieur pour la vivre pleinement. 

 

Cependant, il peut être difficile de lâcher-prise, notamment par rapport aux exercices que tu pourrais avoir lu dans le livre que tu auras choisi pour référence. Le livre donnera une quantité de précisions pour que tu ne sois pas perdu.e, une idée approximative du temps à y consacrer… Ces précisions fort utiles risquent toutefois de t’encombrer et d’exciter ton mental au lieu de le calmer

“Est-ce que je fais bien ?”

“Est-ce que je dois vraiment faire ça pendant un quart d’heure ?”, etc.

Je le sais bien, j’ai commencé à m’intéresser au bain de forêt de cette manière !

 

Le guide prend en charge l’expérience, il offre des invitations à suivre selon ta manière de les recevoir et il est le gardien du temps. Les préoccupations que tu pourrais avoir sont ainsi réduites et tu peux jouir d’un plus grand lâcher-prise.

4. Le lien aux autres

Enfin, en-dehors d’un bain de forêt en individuel où tu es en tête à tête avec le guide, il y a la présence du groupe. Si pour certains la présence d’autres personnes est un élément perturbateur, pour d’autres, le groupe apporte une dimension supplémentaire au bain de forêt. 

Avec la connexion à soi et à la nature, vient ainsi la connexion aux autres. 

Il peut arriver que des gens nourrissent un sentiment de dégoût face à l’humanité et ne veuille plus que sauver les plantes et les animaux. Ce n’est pas ce que la pratique du bain de forêt cherche à nourrir.

 

Par les cercles d’échange, chacun peut recevoir de nouveaux éclairages sur ce qu’il a expérimenté et ainsi approfondir son expérience

Nos différences sont notre richesse.

 

 

Si tu t’interroges encore, je t’invite à poser tes questions en commentaires !

 

Si tu souhaites expérimenter le bain de forêt mais que ce que je propose est trop loin de chez toi, contacte-moi, je verrai pour en organiser un dans ton périmètre !

 

 

Que la Forêt soit avec toi !

 

 

Julia

 

As-tu besoin d’un guide pour faire un bain de forêt ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *